Accueil SISTEPACA > Conduite à tenir par maladies / Où et quand contacter le médecin du travail ?

Où et quand contacter le médecin
du travail ?
Mise à jour le 20 janvier 2010
Mise en ligne en mai 2005

Coordonnées et modalités pour contacter le médecin du travail



 



1. Où trouver les coordonnées du médecin du travail ?

  • Pour les travailleurs salariés, les coordonnées du médecin du travail ou du service de santé au travail se trouvent :
    • sur l’avis d’aptitude remis à la visite d’embauche puis à chaque visite programmée ;
    • sur le lieu de travail, où elles doivent légalement être affichées sur un panneau par l’employeur ;
    • auprès de l’inspection du travail ;
    • dans l'annuaire du SISTEPACA ;
    • dans les annuaires professionnels (Porcheron) ou téléphoniques.

  • Pour les travailleurs du régime agricole, les médecins du travail sont accessibles dans les locaux de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) cf. annuaire du SISTEPACA.

  • Pour la Fonction publique, voir les coordonnées disponibles dans l’annuaire du SISTEPACA.

    NB : Les fonctionnaires de l’éducation nationale ne bénéficient pas d’un suivi systématique.


  • Il faut savoir que certains travailleurs n’ont pas de suivi médical par un médecin du travail : travail libéral, commerçants, artisans, chômeurs.

2. Quand contacter le médecin du travail ?

Si le diagnostic est confirmé :

2.1 Le patient est en activité professionnelle

  • Contacter de préférence le médecin du travail avec l’accord du patient pour demande d’avis (par l’intermédiaire du patient) :
    • Sur l’origine professionnelle possible de la maladie ;
    • Sur les répercussions d’une déclaration de maladie professionnelle sur l’emploi du patient (maintien dans l’emploi, risque de licenciement).

      NB : Tout salarié en activité qui en éprouve le besoin peut demander une consultation à son médecin du travail, dite « visite occasionnelle à la demande du salarié ».

  • Si le patient y est favorable, enclencher le processus de déclaration de la maladie.

  • En cas d'arrêt de travail et/ou si des difficultés de reprise du travail sont prévisibles, demander une visite de pré-reprise au médecin du travail pour envisager des aménagements de poste ou un reclassement si nécessaire.

    NB :
    • Les coordonnées du service de santé au travail sont inscrites sur la fiche d’aptitude remise à chaque visite par le médecin du travail (en général tous les 2 ans voire plus rapprochée). Sinon, pour obtenir ces coordonnées, le patient peut contacter son employeur ou les délégués du personnels (affichage obligatoire des coordonnées du service de santé au travail au sein de l’entreprise).
    • Toute entreprise doit adhérer à un service de santé au travail pour le suivi de ses salariés. Si tel n’est pas le cas, l’Inspection du travail peut être contactée (non respect du droit du travail) (voir annuaire). En général, les travailleurs non salariés ne bénéficient pas de ces dispositions.

2.2 Le patient est inactif (chômeur, retraité...)

  • Tenter de joindre le dernier médecin du travail pour avis ;

  • OU Proposer au patient de faire une déclaration de maladie professionnelle et rédiger un certificat médical initial (même formulaire que pour les accidents du travail) ; c'est la CPAM qui fera l'enquête professionnelle ;

  • OU Adresser le patient à la consultation de pathologies professionnelles la plus proche pour les cas difficiles (Sud-est : Marseille ou Montpellier).

2.3 Le patient refuse la déclaration de maladie professionnelle

Le médecin consignera les symptômes présentés par le patient dans un formulaire de signalement de maladie à caractère professionnel anonyme, adressé à l'Inspection médicale du travail, sans bénéfice individuel direct pour le patient, mais pour mieux connaitre les facteurs de risque et faire évoluer les tableaux de maladies professionnelles.



© 2004 SISTEPACA - Crédits - Mentions légales