Conduite à tenir en cas de grossesse

Mise à jour : 
mars 2016

Conduite à tenir en cas de grossesse chez une femme en activité professionnelle

La grossesse est un évènement naturel qui se déroule normalement pour la majorité des femmes enceintes.

Dans certains cas, les conditions de travail peuvent devenir un risque pour la future mère et/ou l'enfant ; une concertation entre médecin généraliste - gynécologue obstétricien - sage-femme - médecin du travail prend alors toute son importance.

L'enjeu est de sensibiliser les femmes en âge de procréer aux risques éventuels pour la grossesse liés au poste de travail, afin de bénéficier des mesures de prévention et d'informer le médecin du travail dès qu'elles se savent enceintes. 

Quelles questions poser sur le travail et les activités ?

Demander le métier et faire préciser le statut (CDD, intérimaire, période d'essai, CDI, libéral ...) et les conditions de travail.

Lors d'un désir de grossesse exprimé, le cadre de la visite préconceptionnelle est propice pour poser des questions sur le travail et ses risques éventuels.

Exemples de questions à titre indicatif pour repérer un risque éventuel pour la grossesse en lien avec le travail :

Horaires de travail, moyen de transport :

  • Combien d'heures travaillez-vous par jour ?
  • Vos horaires sont-ils réguliers ?
  • À quelle heure commencez-vous ? A quelle heure finissez-vous ?
  • Faites-vous un travail de jour/de nuit ? Avez-vous des possibilités de pauses?
  • Quel moyen de transport utilisez-vous ? Quelle est la durée du trajet ?
  • En cas de transports en commun, êtes-vous assise ?

Les contraintes et risques physiques :

  • Portez-vous des charges lourdes ?
  • Restez-vous longtemps debout ou assise ?
  • Avez-vous des escaliers à monter fréquemment ou difficiles ?
  • Travaillez-vous dans une ambiance chaude ou froide ? À l'extérieur ?
  • Êtes-vous exposée à des vibrations ?
  • Êtes-vous exposée à des bruits importants ?
  • Ambiance de travail : respirez-vous de la poussière ? des vapeurs ? des fumées ... ?
  • Êtes-vous exposée à des rayonnements ?

Risques chimiques et biologiques :

  • Manipulez-vous des produits chimiques lors de votre travail ? Lesquels ? Notamment produits de nettoyage, peinture, solvant, colle, pesticides et autres produits phytosanitaires, teinture ...
  • Êtes-vous exposée à des microbes (virus, bactéries ...) ?
  • Êtes-vous en contact avec des malades, des jeunes enfants, des animaux ?
  • Quel métier fait votre conjoint ? (Rechercher un risque transmis par l'environnement du conjoint,
    par exemple : contamination par le plomb sur les vêtements de travail du potier / céramiste ...)

Vécu du travail :

  • Pénibilité
    • Estimez-vous que votre travail est pénible en dehors de la grossesse ?
    • Est-ce que le fait d'être enceinte va accentuer la pénibilité ?
    • Pensez-vous que votre travail puisse être exercé tout au long de la grossesse ?
  • Souffrance liée au travail
    Vous pouvez rechercher une souffrance liée au travail en posant des questions telles que :

    • Comment ça se passe à votre travail ? Avec les collègues ? Avec les responsables ? Avec d'autres contacts ? Dans quel esprit allez-vous au travail ? etc ... Cf. fiche souffrance liée au travail.
    • Avez-vous peur d'annoncer votre grossesse à votre employeur ?
    • Quand pensez-vous lui annoncer votre grossesse ?

En cas de réponse positive à une ou plusieurs des questions précédentes et si la patiente n'a pas consulté son médecin du travail depuis sa grossesse, une consultation avec celui-ci est utile.

Ne pas oublier de l'interroger sur ses activités extra-professionnelles (enfants en bas-âge, maison, loisirs (bricolage, jardinage ...), sport ...).