La réglementation liée au travail

Mise à jour : 
mars 2016

Les risques liés au poste de travail interdits pendant la grossesse sont les suivants

Sont interdits :
Port de charge à l'aide d'une brouette ou avec l'usage d'un diable
Marteaux piqueurs mus à l'air comprimé

Risques chimiques :

  • Benzène
  • Plomb métallique et ses composés
  • Certains produits antiparasitaires
  • Mercure et composés et dans l'industrie de la couperie de poils
  • Esters thiophosphoriques
  • Agents classés toxiques avérés ou présumés pour la reproduction (R1 ou R2 de la classification européenne jusqu'en 2015, ou   catégories 1A et 1B du règlement CLP)
  • Certains dérivés des hydrocarbures aromatiques
Risques biologiques :
Virus rubéole et toxoplasme (si la femme est non immunisée)
Hyperbarie (>1,2 bar)
Rayonnements ionisants (uniquement les postes classés en catégorie A)

NB : Les femmes qui manipulent des produits chimiques pendant l'allaitement doivent consulter leur médecin du travail avant la reprise (risque de passage des produits dans le lait).

Licenciement pendant la grossesse

L'employeur ne peut licencier une salariée en état grossesse qu'en cas de faute grave non liée à la grossesse ou s'il est impossible de maintenir le contrat pour un motif étranger à la grossesse ou à l'accouchement.

Droit à l'allaitement sur le lieu de travail

La femme allaitant son enfant peut le faire dans l'établissement où elle travaille et dispose pour cela d'une heure par jour pendant les heures de travail, répartie en 2 périodes de trente minutes (Code du travail art. L 1225-30 et L. 1225-31).
Source : Avis d'expert - Recommandations de la Société française de médecine du travail sur la grossesse.