Repérer l'origine professionnelle d'un TMS : conseils au médecin traitant

Mise à jour : 
mars 2019

Interroger le patient

Rechercher des sollicitations biomécaniques contraignantes

Tout métier peut provoquer des troubles musculo-squelettiques.

Devant toute douleur, raideur, maladresse et/ou perte de force, le médecin interrogera son patient sur les gestes qu’il effectue dans son travail et dans ses loisirs :  il pourra utilement lui demander de mimer ces gestes afin de mieux visualiser les sollicitations biomécaniques auxquelles il est exposé :

TMS_conseils_aux_medecins_traitants.jpg

Interroger le patient sur ses conditions de travail

Le médecin traitant interrogera également le patient sur ses conditions de travail et notamment sur d’éventuels changements récents dans son travail.

A titre d’exemple, quelques questions qui peuvent être posées par le médecin traitant :

  • Avez-vous une charge de travail très importante ?
  • Travaillez-vous avec des contraintes de délais ? Sous un rythme très soutenu ?
  • Travaillez-vous dans une ambiance bruyante ? Etes-vous exposé à des températures chaudes ou froides ?
  • Y a t-il eu un changement récent dans votre travail : réaménagement de postes de travail, réorganisation du travail, nouvelles méthodes de management … ?

Faire la différence entre une maladie professionnelle et un accident du travail

L ’accident du travail est la conséquence d’un événement ponctuel survenu au lieu et au temps de travail entraînant une lésion corporelle (à la différence d’une maladie professionnelle qui résulte de l’exposition d’un travailleur à un risque professionnel, dans les conditions habituelles de son activité professionnelle). L’accident du travail doit faire l’objet d’une déclaration par l’employeur.

Si vous constatez une lésion corporelle chez votre patient, résultant d’un tel évènement vous pouvez rédiger un certificat médical initial d’accident du travail.

Une situation déclarée en accident du travail ne peut être déclarée en maladie professionnelle (Pourquoi déclarer une maladie professionnelle).